Étude ECKINOXE - PRODIGE 22 : étude de phase 2, randomisée, évaluant l’efficacité d’une chimiothérapie néoadjuvante par FOLFOX-4 avec ou sans Cetuximab par rapport à une chirurgie d’emblée, chez des p...

Update Il y a 3 mois
Reference: RECF2082

Étude ECKINOXE - PRODIGE 22 : étude de phase 2, randomisée, évaluant l’efficacité d’une chimiothérapie néoadjuvante par FOLFOX-4 avec ou sans Cetuximab par rapport à une chirurgie d’emblée, chez des patients ayant un cancer colique localement avancé. [essai en attente d'ouverture]

Woman and Man | Between 18 years et 70 years

Extract

L’objectif de cet essai est d’évaluer l’efficacité d’une chimiothérapie préopératoire associant l’oxaliplatine, l’acide folinique et le 5FU avec ou sans cétuximab, chez des patients ayant un cancer du côlon localement avancé. Les patients seront répartis de façon aléatoire en trois groupes. Les patients du premier groupe recevront une chimiothérapie préopératoire de type FOLFOX4 comprenant des perfusions d’oxaliplatine, d’acide folinique, et de 5FU, pendant quatre cures. Un examen par tomodensitométrie sera réalisé puis une ablation du côlon sera réalisée trois à cinq semaines suivant la dernière cure de chimiothérapie. Après l’intervention chirurgicale, les patients recevront huit cures supplémentaires de chimiothérapie. Les patients du deuxième groupe recevront les mêmes traitements que dans le premier groupe (chimiothérapies pré et postopératoire et intervention chirurgicale), mais les cures de chimiothérapies seront accompagnées de perfusions de cétuximab, toutes les deux semaines. Les patients du troisième groupe ne recevront pas de chimiothérapie avant l’intervention chirurgicale. L’ablation du côlon sera réalisée dans les deux semaines après l’inclusion, puis les patients recevront une chimiothérapie selon les mêmes modalités que dans les autres groupes. Ce traitement sera répété pendant douze cures.


Scientific Abstract

Il s’agit d’un essai de phase 2, randomisé et multicentrique. Les patients sont randomisés en 3 bras de traitement selon le statut KRAS de la tumeur primitive : - Bras A (chimiothérapie seule) : Les patients reçoivent une chimiothérapie préopératoire IV de type FOLFOX4 simplifié (oxaliplatine, acide folinique, 5FU), pendant 4 cures. Une TDM thoraco-abdomino-pelvienne est réalisé puis une colectomie (par laparotomie ou par coelioscopie) est ensuite réalisée 3 à 5 semaines après le dernier jour d’administration de la 4ème cure. Après la chirurgie, les patients reçoivent 8 cures supplémentaires de chimiothérapie de type FOLFOX4. - Bras B (chimiothérapie et cétuximab) : Les patients reçoivent les mêmes traitements que dans le bras A (chimiothérapies pré et postopératoire + chirurgie), mais les cures de chimiothérapies sont accompagnées de cétuximab IV, toutes les 2 semaines. - Bras C (chirurgie seule) : Une colectomie est réalisée dans les 15 jours qui suivent la randomisation puis les patients reçoivent une chimiothérapie de type FOLFOX4 simplifié. Ce traitement est répété pendant 12 cures.;


Primary objective

Evaluer la réponse tumorale histopathologique au niveau de la tumeur primitive.;


Secondary objective

Evaluer la tolérance du traitement néoadjuvant (toxicité, symptômes ou complications liés à la tumeur primitive sous chimiothérapie). Evaluer la morbidité postopératoire (selon Clavien et Dindo). Evaluer la survie sans récidive et la survie sans maladie à 3 ans et la survie globale à 6 et 7 ans. Evaluer la qualité de vie (questionnaires EORTC QLQ-C30 et QLQ-CR29). Evaluer la qualité et la radicalité de l’exérèse chirurgicale (nombre de ganglions examinés, qualité de l’exérèse mésocolique, marge mésocolique). Evaluer le stade radiologique initial et évaluer la réponse radiologique (RECIST v1.1). Etudier la corrélation entre réponse radiologique et histopathologique. Evaluer le système de classification de Mandard de la réponse histologique.


Inclusion criteria

  • Age ≥ 18 ans et ≤ 70 ans.
  • Cancer du côlon histologiquement prouvé (≥ 15 cm de la marge anale), non métastatique (poumon, foie, péritoine) et non compliqué (occlusion, perforation hémorragie).
  • Cancer colique classé localement avancé au scanner abdomino-pelvien avec injection (TDM) : T3 haut risque/T4, et/ou N2 (ctT1N2, ctT2N2, ctT3faibleN2, ctT3fortN2, ctT4N2, ctT3fortN0, ctT4N0, ctT3fortN1, ctT4N1).
  • Détermination centralisée du statut KRAS sur les biopsies coliques (normal /sauvage (WT) ou muté).
  • Bilan biologique permettant l’administration de la chimiothérapie.
  • Indice de performance ≤ 1 (OMS).
  • Contraception efficace pour les hommes et les femmes en âge de procréer.
  • Consentement éclairé signé.

Non-Inclusion Criteria

  • Antécédent personnel de cancer colorectal ou de résection colorectale pour cancer.
  • Cancer colorectal (CCR) synchrone.
  • Chimiothérapie antérieure ou irradiation abdominale ou pelvienne antérieure.
  • Maladie intestinale inflammatoire, telle que la maladie de Crohn ou une rectocolite hémorragique.
  • Syndrome de Lynch (ou HNPCC) ou polyposes familiales.
  • Intervention chirurgicale lourde, biopsie ouverte ou lésion traumatique importante dans les 28 jours précédant le début du traitement à l'étude. Plaie incomplètement cicatrisée ou nécessité prévisible d'une intervention chirurgicale lourde au cours du déroulement de l'étude.
  • Toute affection évolutive non équilibrée, telle qu’une insuffisance hépatique, une insuffisance rénale, une insuffisance respiratoire, une insuffisance cardiaque congestive (NYHA III-IV), un angor instable, un infarctus du myocarde ou une arythmie significative au cours des 12 derniers mois.
  • Anamnèse, ou indices à l'examen clinique, d'une maladie du système nerveux central ou d'une neuropathie périphérique de grade ≥ 1 (CTCAE version 4.0).
  • Autre pathologie maligne au cours des 5 dernières années, excepté un carcinome cutané basocellulaire ou un cancer in situ du col de l’utérus traités de façon curative.
  • Réaction d'hypersensibilité connue à l'un des composants des traitements à l'étude.
  • Allergie à l’iode et/ou insuffisance rénale contre-indiquant la réalisation d’un scanner injecté.
  • Toute affection importante que l'investigateur estimerait propre à exclure le patient de l'étude.
  • Non compliance prévisible.
  • Suivi clinique impossible pour des raisons médicales, juridiques, psychologiques, familiales, sociales ou géographiques.
  • Femme enceinte ou allaitant.