Étude SY-1365-101 : étude translationnelle évaluant l’utilisation en recherche fondamentale de la mise au point de la technique des organoïdes issus de biopsies de métastases de patients ayant des for...

Update Il y a 7 mois
Reference: RECF3965

Étude SY-1365-101 : étude translationnelle évaluant l’utilisation en recherche fondamentale de la mise au point de la technique des organoïdes issus de biopsies de métastases de patients ayant des formes avancées de cancer de la prostate.

Woman and Man | 18 years and more

Extract

Le cancer de la prostate est le plus répandu chez l’homme, c’est un enjeu de santé publique. Il prend naissance dans les cellules de la prostate. Il peut envahir et détruire les tissus qui l’entourent et se propager (métastases) à d’autres parties du corps. Les difficultés de la recherche viennent du manque de modèles précliniques capables de reproduire les caractéristiques du cancer de la prostate. La culture des cellules en 2D au laboratoire ne permet pas de reproduire un organe ou une tumeur. La culture en 3D des cellules tumorales prélevées chez un patient ou organoïdes tumoraux issus de tumeurs primaires ou de métastases est proche de cellules observées in vivo. Les organoïdes tumoraux, qui reproduisent l’organisation de la tumeur, sont donc des outils uniques à partir desquels il est possible d'étudier de nombreux processus biologiques, mais aussi de tester l’efficacité de médicaments. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’utilisation en recherche fondamentale de la mise au point de la technique des organoïdes issus de biopsies de métastases de patients ayant des formes avancées de cancer de la prostate. En d’autres termes, il s’agit d’évaluer une technique permettant de tester l’efficacité de plusieurs traitements pour un patient à partir de matériel de biopsie. Les patients recevront une biopsie supplémentaire lors d’une biopsie réalisée dans le cadre de la prise en charge standard. La durée de participation pour chaque patient est de 1 jour.


Scientific Abstract

Il s’agit d’une étude translationnelle et monocentrique. Les patients reçoivent une biopsie supplémentaire lors d’une biopsie réalisée dans le cadre de la prise en charge standard. Les échantillons sont réfrigérés et stockés. Apres dissociation, par de la collagénase type 2 dans un milieu de culture DMEM/F12, les cellules sont mises en culture dans du matrigel dans différentes conditions de culture et différentes molécules sont testées dans la perspective de tester l’efficacité de plusieurs traitements à partir de matériel de biopsie. La durée de participation pour chaque patient est de 1 jour.;


Primary objective

Évaluer la mise au point de la technique des organoïdes tumoraux à partir de biopsies de métastases de cancer de la prostate par le nombre de mises en culture réussies rapporté au nombre de biopsies mises en culture au bout de 10-15 jours.;


Secondary objective

Évaluer les effets de différents médicaments affectant le métabolisme (metformine, 2 déoxyglucose) mais aussi des inhibiteurs du cycle cellulaire (palbocyclib) et des conditions environnementales (nutriments, oxygène) sur la croissance des tumoroïdes. Étudier les mécanismes cellulaires et moléculaires mis en place en réponse à ces médicaments.


Inclusion criteria

  • Âge ≥ 18 ans.
  • Cancer de la prostate métastatique.
  • Biopsie programmée dans le cadre de la prise en charge.
  • Volume tumoral suffisant après relecture des données d’imagerie par le radiologue pour garantir une quantité de matériel suffisante pour le diagnostic de 3 carottes et du matériel supplémentaire pour envoi à l’unité Inserm C3M.
  • Fonction hématologique : plaquettes ≥ 50 x 109/L.
  • Fonction de coagulation : INR ˂ 1,5 x LNS.
  • Patient affilié ou bénéficiaire d’un régime de sécurité sociale.
  • Consentement éclairé signé.

Non-Inclusion Criteria

  • Traitement par plavix ou effient ou ticlid sans possibilité de suspension pendant 5 jour, héparine de bas poids moléculaire sans possibilité de suspension de la dose avant l’intervention, ou fondaparinux sans possibilité de suspension, ou ReoPro sans possibilité de suspension pendant 24h et aPTT 50 mL/min ou 3H à 5h si CrCL 50 mL/min ou 3 à 5 jour si CrCL.
  • Traitement par acétate de desmopressine (DDAVP).
  • Toute condition médicale, psychiatrique ou anomalie de laboratoire pouvant empêcher le patient de se conformer aux contraintes du protocole.
  • Patient privé de liberté, sous tutelle ou curatelle.
  • Sérologie VIH, VHB ou VHC positive.