Étude GASTFOX – PRODIGE 51 : Étude de phase 3, randomisée évaluant un traitement de type FOLFOX avec ou sans docétaxel (TFOX), comme chimiothérapie de 1ère ligne, chez des patients ayant un adénocarci...

Update Il y a 3 mois
Reference: RECF3042

Étude GASTFOX – PRODIGE 51 : Étude de phase 3, randomisée évaluant un traitement de type FOLFOX avec ou sans docétaxel (TFOX), comme chimiothérapie de 1ère ligne, chez des patients ayant un adénocarcinome oeso-gastrique localement avancé ou métastatique.

Woman and Man | 18 years and more

Extract

Le cancer gastrique est le quatrième cancer le plus fréquent et la seconde cause de mortalité par cancer. La résection chirurgicale des formes localisées du cancer gastrique offre la seule chance de guérison. Cependant, la grande majorité des patients présentent une maladie qui est d'emblée avancée (localement avancée ou métastatique). Pour le stade métastatique ou localement avancé de l’adénocarcinome gastrique ou de la jonction oesogastrique, la chimiothérapie FOLFOX est considérée comme l'un des standards thérapeutiques en première ligne de chimiothérapie. L'adjonction du docétaxel au FOLFOX (TFOX) a permis d'augmenter le taux de réponse tumorale, le délai jusqu’à la progression tumorale et la survie globale dans un essai randomisé de phase 2. L'objectif principal de cet essai est de confirmer les résultats obtenus en phase 2, à savoir de comparer l’efficacité et la tolérance de la chimiothérapie FOLFOX à la chimiothérapie FOLFOX et docétaxel (TFOX) dans le traitement des formes avancées de l’adénocarcinome gastrique ou de la jonction oesogastrique. Les patients seront répartis de façon aléatoire en 2 groupes. Les patients du premier groupe (FOLFOX - référence) recevront des perfusions d’acide folinique, d’oxaliplatine et de 5-fluorouracile en bolus de 10 minutes puis en continu sur 46 heures. Ce traitement sera répéta toutes les 2 semaines jusqu’à progression de la maladie ou d’intolérance au traitement. Les patients du deuxième groupe (TFOX -expérimental) recevront le même traitement que les patients du premier groupe associé à une perfusion de docétaxel. Ce traitement sera répéta toutes les 2 semaines jusqu’à progression de la maladie ou d’intolérance au traitement. En cas d'arrêt prématuré de la chimiothérapie, le traitement ultérieur sera prescrit à la discrétion de l’investigateur:


Scientific Abstract

Il s’agit d’une étude de phase 3 randomisée et multicentrique. Les patients sont randomisés en 2 bras. - Bras A (FOLFOX - bras de référence) : les patients reçoivent de l’acide folinique (ou Elvorine) en IV 1, de l’oxaliplatine en IV sur 2 heures et du 5FU en bolus IV de 10 minutes, puis en perfusion IV sur 46 heures. Ce traitement est répété toutes les 2 semaines jusqu’à progression de la maladie, toxicité inacceptable, refus du patient, grossesse ou décision de l’investigateur. - Bras B (TFOX - bras expérimental) : les patients reçoivent du docétaxel en perfusion IV sur 1 heure, de l’acide folinique (ou Elvorine) en IV, de l’oxaliplatine en IV sur 2 heures et du 5FU en perfusion IV sur 46 heures. Ce traitement est répété toutes les 2 semaines jusqu’à progression de la maladie, toxicité inacceptable, refus du patient, grossesse ou décision de l’investigateur. Les patients sont évalués tous les 2 mois par : - Examen clinique : poids, OMS, évaluation de la neuropathie périphérique (Annexe 6), - Evaluation des toxicités du cycle précédent, - Questionnaire de qualité de vie QLQ-C30 version 3.0 + STO-22, - Bilan biologique, - Dosages des marqueurs tumoraux: CA 19-9, ACE, - Evaluation morphologique : TDM thoraco-abdominopelvien ou IRM abdominale + scanner thoracique non injecté en cas de contre-indication à l’injection de produit iodé. En cas d'arrêt prématuré de la chimiothérapie, le traitement ultérieur sera prescrit à la discrétion de l’investigateur: - Bras A (bras de référence) : chimiothérapie à base d irinotécan, de taxanes, et/ou ramucirumab - Bras B (bras expérimental): chimiothérapie à base d’irinotécan ou ramucirumab Une étude ancillaire biologique évalue aussi les paramètres suivants : - polymorphismes génétiques constitutionnels pouvant influencer l’efficacité et la tolérance des molécules de chimiothérapie (UGT1A1, ERCC1, MTHFR, DPD, TS ...). - recherche de biomarqueurs immuno-histochimiques (coupe de paraffine) prédictifs de réponse aux traitements - corrélation entre la concentration d’ADN tumoral circulant et la réponse au traitement ainsi que le pronostic de la maladie. - détermination des facteurs de résistance à la maladie.;


Primary objective

Comparer la survie sans progression (radiologique et/ou clinique) entre les deux bras FOLFOX (Bras A) et TFOX (Bras B) de traitement.;


Secondary objective

Évaluer la survie globale. Évaluer le taux de réponse objective. Évaluer l’index thérapeutique. Évaluer les toxicités (évènements indésirables) selon le NCI CTC v4.0. Évaluer la qualité de vie (questionnaire EORTC QLQ-C30 + STO- 22).


Inclusion criteria

  • Age ≥ 18 ans.
  • Adénocarcinome gastrique ou de la jonction oeso-gastrique (tout Siewert), histologiquement prouvé (sur tumeur primitive ou lésion métastatique).
  • HER2 négatif (le statut HER2 positif est défini par un test IHC positif à 3+ ou IHC à 2+ avec FISH positif).
  • Maladie métastatique ou non résécable (localement avancée).
  • Maladie mesurable selon les critères RECIST v1.1 (au moins une lésion mesurable).
  • Pas d’acte chirurgical majeur dans les 4 semaines précédant la randomisation.
  • Patient éligible pour une 1ère ligne de chimiothérapie à base de 5FU, d’acide folinique et d’oxaliplatine (FOLFOX) sans ou avec docétaxel (TFOX).
  • Indice de masse corporelle (IMC) > 18.
  • Indice de performance ≤ 1 (ECOG).
  • Espérance de vie ≥ 3 mois.
  • Données hématologiques : polynucléaires neutrophiles ≥ 1,5 x 109/L, plaquettes >= 100 x 109/L, hémoglobine >= 10 g/dL.
  • Fonction hépatique : transaminases ≤ 3,5 x LNS, phosphatase alcaline
  • Fonction rénale : clairance de la créatinine ≥ 50 mL/min (MDRD).
  • Affiliation à un régime de séucrité sociale
  • Test de grossesse négatif (béta-HCG) pour les femmes en âge de procréer avant le début du traitement, et contraception efficace pour les hommes et les femmes en âge de procréer pendant toute la durée du traitement et jusqu’à 6 mois après la fin du traiement.
  • Consentement éclairé signé.

Non-Inclusion Criteria

  • Suivi clinique impossible pour des raisons psychologiques, familiales, sociales ou géographiques.
  • Femme enceinte ou en cour d’allaitement.
  • Présence de métastases cérébrales ou méningées.
  • Présence de neuropathie > grade 2 selon NCIC-CTC 4.0.
  • Déficit connu en DPD.
  • Intervalle QT/QTc > 450 msec pour les hommes et > 470 msec pour les femmes.
  • K+
  • Toute contre-indication spécifique ou allergie connue aux médicaments utilisés dans l’étude (cf RCP annexe 7).
  • Chimiothérapie ou radio-chimiothérapie en situation adjuvante terminée depuis moins de 12 mois.
  • Chimiothérapie antérieure par oxaliplatine (exceptée pour la chimiothérapie adjuvante).
  • Chimiothérapie antérieure par docetaxel.
  • Toute affection évolutive non équilibrée au cours des 6 derniers mois : insuffisance hépatique, insuffisance rénale, insuffisance respiratoire, cardiaque.
  • Sérologie VIH positive.
  • Radiothérapie dans les 4 semaines précédant la randomisation.
  • Autre cancer concomitant ou antécédents de cancer dans les 5 ans, à l'exception d'un carcinome in situ du col de l'utérus ou d’un carcinome cutané basocellulaire ou épidermoïde, considéré comme guéri.
  • Patient inclus dans un autre essai thérapeutique avec une molécule expérimentale.
  • Personnes privées de liberté ou sous tutelle.