Etude EVAL’COACH : étude de cohorte prospective visant à évaluer l’impact d’un dispositif infirmier de suivi téléphonique sur la prise en charge des patients dans le cadre d’un traitement par chimioth...

Update Il y a 3 ans
Reference: RECF2859

Etude EVAL’COACH : étude de cohorte prospective visant à évaluer l’impact d’un dispositif infirmier de suivi téléphonique sur la prise en charge des patients dans le cadre d’un traitement par chimiothérapie et sur leur qualité de vie.

Woman and Man | 18 years and more

Extract

Les patients traités pour un cancer par chimiothérapie intraveineuse peuvent se sentir isolés entre les cycles de traitement et cela peut avoir un impact négatif sur leur qualité de vie. Un suivi régulier des patients avec le personnel soignant du centre de traitement devrait pouvoir améliorer le suivi psychologique des patients et le suivi médical en dépistant des évènements indésirables plus rapidement. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’impact d’un suivi téléphonique infirmier à domicile en terme de qualité de vie pour les patients. L’étude permettra également d’évaluer l’efficacité d’une telle organisation sur la prise en charge des événements indésirables et sur l’optimisation de la coordination du parcours de soin des patients. Une consultation d’adhésion sera réalisée par l’infirmier lors de la première cure de chimiothérapie administrée par voie intraveineuse. Des rendez-vous téléphoniques seront fixés à chaque étape clé du traitement (au 3ème, 7ème et 19ème jour de chaque cure). La troisième étape est la coordination avec la ville, le médecin traitant sera associé au suivi du patient à domicile. Les patients répondront à des questionnaires de qualité de vie au 1er jour de chaque cure. Les patients seront suivis pendant 8 mois au maximum.


Scientific Abstract

Il s’agit d’une étude de cohorte monocentrique. Lors du premier cycle de chimiothérapie, l’infirmier réalise une consultation d’adhésion. Des rendez-vous téléphoniques sont fixés à chaque étape clé du traitement (J3, J7, J19 de chaque cure). Le médecin traitant est associé au suivi du patient à domicile. Les patients répondent à des questionnaires de qualité de vie au 1er jour de chaque cure. Les patients sont suivis pendant 8 mois au maximum.;


Primary objective

Evaluer l’impact d’un programme de suivi téléphonique sur la prise en charge des patients dans le cadre d’un traitement par chimiothérapie.;


Secondary objective

Décrire le type de modification par rapport à la prise en charge initiale. Etudier les facteurs associés à une modification de prise en charge. Evaluer la tolérance au traitement en fonction de la modification ou non de la prise en charge. Etudier les corrélations entre les modifications de prise en charge via COACH et le traitement (réduction de dose, arrêt prématuré, décalage, …). Evaluer la qualité de vie selon les questionnaires QLQ-C30 et Skindex-16. Evaluer le coût du dispositif pour l’établissement. Comparer les coûts directs médicaux et non médicaux des patients atteints d’une pathologie cancéreuse et bénéficiant de COACH vs. des patients atteints des mêmes types de pathologies cancéreuses et bénéficiant d’une prise en charge traditionnelle.


Inclusion criteria

  • Age ≥ 18 ans.
  • Patient atteint d’une tumeur solide.
  • Patient débutant son premier cycle de chimiothérapie (associée ou non à une thérapie ciblée).
  • Patient pris en charge par une chimiothérapie intraveineuse comportant des cycles de 21 jours.
  • Patient affilié ou bénéficiaire de la sécurité sociale.
  • Consentement éclairé signé.

Non-Inclusion Criteria

  • Patient déjà inclus dans une autre recherche biomédicale interventionnelle.
  • Patient ayant débuté une chimiothérapie intraveineuse.
  • Patient pris en charge pour une chimiothérapie par voie orale.
  • Patient pris en charge pour une chimiothérapie hebdomadaire ou ayant une radiothérapie concomitante.
  • Patient non joignable par téléphone ou n’ayant pas d’aidant naturel pouvant répondre au téléphone à sa place.
  • Toute condition psychologique, familiale, géographique ou sociale ne permettant pas de respecter le suivi médical et/ou les procédures prévues dans le protocole de l'étude.
  • Patient sous protection juridique.
  • Femme enceinte ou en cours d'allaitement.