TLI-ATG : Essai de phase 2 évaluant l’effet d’une greffe de cellules souches hématopoïétiques associée à un traitement immunosuppresseur et à une radiothérapie, chez des patients âgés ayant une hémopa...

Update Il y a 7 mois
Reference: RECF1874

TLI-ATG : Essai de phase 2 évaluant l’effet d’une greffe de cellules souches hématopoïétiques associée à un traitement immunosuppresseur et à une radiothérapie, chez des patients âgés ayant une hémopathie lymphoïde en rechute. [essai clos aux inclusions]

Woman and Man | Between 55 years et 66 years

Extract

L’objectif de cet essai est d’évaluer l’efficacité de la greffe de cellules souches hématopoïétiques préparée par un conditionnement à "intensité réduite", chez des patients âgés ayant une hémopathie lymphoïde en rechute. Les patients recevront, avant la greffe, un conditionnement d’intensité réduite associant un traitement immunosuppresseur comprenant de la globuline anti-thymocyte pendant cinq jours, sept jours avant la greffe, et les patients recevront une irradiation lymphoïde totale pendant cinq jours, deux semaines avant la greffe, puis pendant quatre jours, une semaine avant la greffe.


Scientific Abstract

Il s’agit d’un essai de phase 2, non randomisé et multicentrique. Un bilan initial est réalisé et les patients sont inclus dans les 4 semaines avant la greffe. Lors du traitement de conditionnement à intensité réduite préalable à la greffe (J0), les patients reçoivent une irradiation lymphoïde totale à raison de 10 fractions de 120 cGy, de J-11 à J-7, puis de J-4 à J-1. Les patients reçoivent également une perfusion IV de thymoglobuline (ATG) pendant 6 heures, de J-11 à J-7.;


Primary objective

Evaluer l’incidence de la mortalité non-liée à la rechute à 1 an.;


Secondary objective

Evaluer la cinétique de prise de greffe (polynucléaire neutrophiles et plaquettes) et le chimérisme donneur-receveur. Documenter la reconstitution quantitative et qualitative du système immunitaire, incluant les sous-populations lymphocytaires T, les cellules régulatrices, les cellules NK et B. Evaluer le taux de rechute, la survie globale, la survie sans événement et l’incidence de la maladie du greffon contre l’hôte (GVH) aiguë et chronique, à un an.


Inclusion criteria

  • Age > 50 ans et
  • Hémopathie lymphoïde pour laquelle l'allogreffe de cellules souches hématopoïétiques est indiquée : lymphome non hodgkinien (LNH) indolent à un stade avancé, LNH à grandes cellules (DLBCL), LNH du manteau, lymphome de la zone marginale, LNH de type MALT, lymphome à cellules T, leucémie lymphoïde ou prolymphocytaire chronique, maladie de Hodgkin et maladie de Waldenström. Les lymphomes angio-immunoblastiques, LNH au HTLV1, LNH de type T-gamma/delta, lymphomes anaplasiques et syndromes de Sézary peuvent être inclus après évaluation attentive par l’investigateur principal et le comité de sécurité indépendant.
  • Rémission partielle (critères standards) après traitement de sauvetage et avant (≥ 1 mois) le début de la phase de conditionnement.
  • Donneur HLA identique intrafamilial, ou donneur volontaire non apparenté HLA identique (10/10). Un mismatch avec l’un des antigènes (mismatch allélique en Cw) peut être accepté après discussion avec l'équipe de transplantation et l’investigateur principal.
  • Indice de Karnofsky ≥ 70%.
  • Fonction rénale : créatinine ≤ 1 mg/dL, et taux de filtration glomérulaire estimé > 60 mL/min/1.73 m² si la créatinine sérique est > 1 mg/dL.
  • Tests biologiques hépatiques : transaminases ≤ 4 x LNS, bilirubine
  • Fonction cardiaque : FEV ≥ 30%.
  • Fonction pulmonaire : capacité de diffusion du monoxyde de carbone DLCO ≥ 40%.
  • Test de grossesse négatif pour les femmes et contraception efficace pour les hommes et les femmes en âge de procréer.
  • Consentement éclairé signé.

Non-Inclusion Criteria

  • Hémopathie en progression malgré traitement, et non en rémission partielle au cours du mois précédant la transplantation.
  • Lymphome T cutané.
  • Atteinte non contrôlée du SNC.
  • Antécédent de cancer dans les 5 années précédent l’entrée dans l’essai, excepté pour un cancer traité dans les 5 ans précédents avec une espérance de vie > 5 ans.
  • Hypertension non contrôlée par plusieurs hypertenseurs.
  • Insuffisance cardiaque non contrôlée ≥ 2 (NYHA).
  • Infection non contrôlée.
  • Maladie fongique progressive malgré traitement.
  • Sérologie VIH positive. Les infections VHC et VHB seront évaluées au cas par cas.
  • Allergie connue aux protéines de lapin.
  • Allergie connue ou hypersensibilité au mycophénolate mofétil.
  • Suivi clinique impossible pour des raisons psychologiques ou psychosociales.
  • Femme enceinte ou allaitant.