organs: Tumeurs solides
Pierre Fabre Update Il y a 3 ans

Étude W00101IV101 : étude de phase 1-2 évaluant la sécurité du W0101 chez des patients ayant des tumeurs solides avancées ou métastatiques. Les tumeurs solides peuvent se développer dans n’importe quel tissu : peau, muqueuses, os, organes, etc. Ce sont les plus fréquentes puisqu’à elles seules, elles représentent 90 % des cancers humains. On distingue 2 types de tumeurs : les carcinomes qui sont issus de cellules épithéliales (peau, muqueuses, glandes) (exemple : cancer du sein) et les sarcomes, moins fréquents, qui sont issus de cellules des tissus conjonctifs (exemple : cancer de l’os). Le W0101 est un anticorps monoclonal conjugué à un agent cytotoxique ciblant le récepteur de l’IGF1. Le ciblage de ce recepteur permet d’induire une activité antitumorale dans de nombreux types de tumeurs comme l’ont démontré de nombreuses études cliniques. L’objectif de cette étude est d’évaluer la sécurité du W0101 chez des patients ayant une tumeur solide (autre qu’un lymphome) à un stade avancé ou métastatique. Les patients seront répartis en 3 groupes. Les patients du premier groupe (groupe d’escalade de dose) recevront du W0101, toutes les 2 semaines, à des doses croissantes par groupe de patients, afin de déterminer la dose recommandée à administrer. Les patients du deuxième groupe (groupe d’escalade de dose) recevront du W0101, toutes les 3 à 4 semaines, à des doses croissantes par groupe de patients, afin de déterminer la dose recommandée à administrer. Les patients du troisième groupe (groupe d’expansion) recevront du W0101 à la dose recommandée. Les patients seront revus toutes les 6 semaines jusqu’à progression de la maladie ou initiation d’un traitement anticancéreux.

Essai ouvert aux inclusions
Essai ouvert aux inclusions